La PACES

La PACES

La PACES correspond à la Première Année Commune des Études de Santé. Comme son nom l'indique, elle permet d'accéder à la deuxième année de différentes filières de santé que sont la médecine, la pharmacie, l'odontologie et la maïeutique (sage-femme), mais aussi certaines filières para-médicales telles que la kinésithérapie ou l'ergothérapie dans certaines villes.

Le numerus clausus - Plus de détails

Le nombre d'étudiants pouvant accéder aux 4 filières de santé est défini chaque année, pour chaque université, par un arrêté publié conjointement par le ministère de l'enseignement supérieur et de la recherche et le ministère de la santé. C'est ce qu'on appelle couramment le Numerus Clausus. Après avoir constamment augmenté depuis plusieurs années, la tendance semble à la stagnation depuis 2012. L'année 2016 ayant signé une nouvelle augmentation de ces chiffres pour la filière médecine.

La PACES est le début d’un cursus universitaire qui pourra être suivi dans une des 36 universités proposant des filières de santé. Chaque concours de PACES propose des places dans les 4 filières de santé. Cependant, toutes les filières ne sont pas représentées dans chacune des 36 universités et la poursuite en deuxième année peut ainsi imposer de changer de lieu d’étude.

À l’inverse, certaines universités ayant des partenariats avec des écoles de kinésithérapeute ou d’ergothérapeutes proposent un certain nombre de places pour rentrer dans ces écoles à l’issu du concours PACES. Mais il existe encore dans certaines villes, un mode d’admission dans ces écoles par un concours d’entrée direct. En d’autre termes, la PACES ne représente pas la seule voie d’accès à ces 2 filières dans toutes les villes, renseignez vous.

Lire la suite : La PACES

Le Numerus Clausus

Histoire

Le numerus clausus a été instauré au début des années 1970 face à l’inquiétude des professionnels de santé qui voyaient de plus en plus d’étudiants intégrer leurs filières et craignant une mise en concurrence et une perte de revenu. Un autre but était de limiter le nombre de médecins, afin de limiter les prescriptions et donc les dépenses de santé.

Depuis son instauration, il a connu une forte baisse jusqu’à la fin des années 1990, avant de remonter jusqu’en 2012 en prévision des nombreux départs à la retraite à venir. Depuis 2012, la tendance est à la stagnation.

Numérus clausus aujourd’hui

Les 4 filières de santé de la PACES sont soumises au numerus clausus. Il est défini chaque année conjointement par le ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche et le ministère de la santé, et réparti entre les universités en fonction des capacités de formations.

Actuellement, il est le suivant : 12932 (+127)

  • Médecine : 7633 (+136)
  • Pharmacie : 3095 (-2)
  • Sage-femme : 1005 (-6)
  • Dentaire : 1199 (+1)

Vous pouvez trouver ci-dessous un tableau montrant la répartition du numérus clausus de chaque filière par université (année 2015-2016)*.

 

Médecine

Pharmacie

Sage-
femme

Dentaire

Kiné

Ergo

Amiens

200 (+8)

88

35

28

?

x

Angers

170

75

25

15

?

x

Antilles-Guyane

115 (+15)

6 (+1)

25 (+1)

12 (+1)

?

?

Besançon

176

71

26

24 

   

Bordeaux

334

137

30

58

 

?

Brest

171

25

23

30

x

x

Caen

200 (+7)

95

25

22 (+1)

x

x

Clermont-Ferrand

196 (+18)

91

30

45

   

Corse

25

4

3

3

   

Dijon

229 (+15)

82

27

30

   

Grenoble I

190 (+18)

97

37

18

   

Lille Catholique

104

10

29

2

?

 

Lille II

458 (+10)

195

40

90

   

Limoges

128

68

18

14

   

Lyon I

411

168

47

53

   

Marseille

315

150

36

72

   

Montpellier-Nîmes

209

188

66

52

   

Nancy

308

126

54 (-5)

59

   

Nantes

218

102

27

39

   

Nice

127

40

28

43

   

Nouvelle-Calédonie

10

2

4

5

 

 

Paris Descartes

351

112 

31

40

   

Paris PM Curie

313

115

30

36

   

Paris Diderot

327

105

27

41

   

Paris Ouest (Versailles)

115

42

18

13

   

Paris Sud

130

48

11

14 

   

Paris Est Créteil

155

56

10

16 

   

Paris Nord Bobigny

138

44

10

16

   

Poitiers

197

72

21

15

   

Polynésie Française

19

3

8

4

 

 

Reims

201

80 (-3)

27

35

   

Rennes 1

200

85

27

43 (-1)

   

Réunion

93 (+12)

6

27

8

?

 

Rouen

232 (+13)

85

25 (-2)

33

   

Saint Étienne

139

55

12

11

   

Strasbourg

232

122

30

59

 

?

Toulouse III

242

137

26

72

   

Tours

255 (+20)

108

30

29 

   

 

Suite aux expérimentations PACES menées dans certaines villes, le chiffre indiqué par le numerus clausus ci-dessus peut être déduit par un nombre maximal d'étudiants pouvant être admis directement en deuxième année. Les places prévues au titre de cette admission directe en deuxième année non pourvues par le jury sont reportées au bénéfice du numerus clausus via le concours PACES. Ces nombres maximaux sont les suivants :

 

 

Médecine

Pharmacie

Sage-
femme

Dentaire

Paris Descartes

18

12 

5

6

Paris Diderot

16

5

3

2

Paris Nord Bobigny

14

4

1

2

Saint Étienne

7

3

 

 

 

Liens des textes réglementaires indiquant les numerus clausus :

médecine - pharmacie - sage-femme - dentaire

 

* Le Numerus Clausus peut varier légèrement

 

En 2014-2015, le numerus clausus était le suivant : 

  • Médecine : 7497 (+5)
  • Pharmacie : 3097 (+2)
  • Sage-femme : 1011 (-2)
  • Dentaire : 1198 (+1)

Vous pouvez trouver ci-dessous un tableau montrant la répartition du numérus clausus de chaque filière par université (année 2014-2015)*.

 

Médecine

Pharmacie

Sage-
femme

Dentaire

Kiné

Ergo

Amiens

192

88

35

28

?

x

Angers

170

75

25

15

?

x

Antilles-Guyane

100 (+5)

5

24

11

?

?

Besançon

176

71

26

24 (+1)

   

Bordeaux

334

137 (+1)

30

58

 

?

Brest

171

25

23

30 (+4)

x

x

Caen

193

95

25

21 (+1)

x

x

Clermont-Ferrand

178

91

30

45

   

Corse

25

4

3

3

   

Dijon

214

82

27

30

   

Grenoble I

172

97

37

18

   

Lille Catholique

104

10

29

2

?

 

Lille II

448

195

40

90

   

Limoges

128

68 (+1)

18 (-5)

14

   

Lyon I

411

168

47

53 (+1)

   

Marseille

315

150

36

72

   

Montpellier-Nîmes

209

188

66

52

   

Nancy

308

126

59

59

   

Nantes

218

102

27

39

   

Nice

127

40

28

43

   

Nouvelle-Calédonie

10

2

4

5

 

 

Paris Descartes

351

112 (-1)

31 (-17)

40 (-3)

   

Paris PM Curie

313

115 (-2)

30

36 (-3)

   

Paris Diderot

327

105

27 (+17)

41

   

Paris Ouest (Versailles)

115

42 (-1)

18

13 (-1)

   

Paris Sud

130

48

11

14 (-1)

   

Paris Est Créteil

155

56 (+2)

10

16 (-1)

   

Paris Nord Bobigny

138

44

10

16

   

Poitiers

197

72

21

15

   

Polynésie Française

19

3

8

4

 

 

Reims

201

83 (-2)

27

35

   

Rennes 1

200

85

27

44 (-1)

   

Réunion

81

6

27

8

?

 

Rouen

219

85

27

33

   

Saint Étienne

139

55

12

11

   

Strasbourg

232

122

30

59

 

?

Toulouse III

242

137

26

72

   

Tours

235

108

30

29 (+1)

   

 

Suite aux expérimentations PACES menées dans certaines villes, le chiffre indiqué par le numerus clausus ci-dessus peut être déduit par un nombre maximal d'étudiants pouvant être admis directement en deuxième année. Les places prévues au titre de cette admission directe en deuxième année non pourvues par le jury sont reportées au bénéfice du numerus clausus via le concours PACES. Ces nombres maximaux sont les suivants :

 

 

Médecine

Pharmacie

Sage-
femme

Dentaire

Paris Descartes

18

12 

5

6

Paris Diderot

16

5

3

2

Paris Nord Bobigny

14

4

1

2

Saint Étienne

7

3

 

 

 

Liens des textes réglementaires indiquant les numerus clausus :

médecine - pharmacie - sage-femme - dentaire

 

En 2013-2014, le numerus clausus était le suivant :

  • Médecine : 7492
  • Pharmacie : 3095
  • Sage-femme : 1013
  • Dentaire : 1197

Vous pouvez trouver ci-dessous un tableau montrant la répartition du numérus clausus de chaque filière par université (année 2013-2014)*.

 

Médecine

Pharmacie

Sage-
femme

Dentaire

Kiné

Ergo

Amiens

192

88

35

28

35

x

Angers

170

75

25

15

15

x

Antilles-Guyane

95

5

24

11

21

2

Besançon

176

71

26

23

   

Bordeaux

334

136

30

58

 

35

Brest

171

25

23

26

x

x

Caen

193

95

25

20

x

x

Clermont-Ferrand

178

91

30

45

   

Dijon

214

82

27

30

   

Grenoble I

172

97

37

18

   

Lille Catholique

104

10

29

2

30

 

Lille II

448

195

40

90

   

Limoges

128

67

23

14

   

Lyon I

411

168

47

52

   

Marseille

315

150

36

72

   

Montpellier-Nîmes

209

188

66

52

   

Nancy

308

126

59

59

   

Nantes

218

102

27

39

   

Nice

127

40

28

43

   

Nouvelle-Calédonie

10

2

4

5

 

 

Paris Descartes

351

113

48

43

   

Paris PM Curie

313

117

30

39

   

Paris Diderot

327

105

10

41

   

Paris Ouest (Versailles)

115

43

18

14

   

Paris Sud

130

48

11

15

   

Paris Est Créteil

155

54

10

17

   

Paris Nord Bobigny

138

44

10

16

   

Poitiers

197

72

21

15

   

Polynésie Française

19

3

8

4

 

 

Reims

201

85

27

35

   

Rennes 1

200

85

27

45

   

Réunion

81

6

27

8

20

 

Rouen

219

85

27

33

   

Saint Étienne

139

55

12

11

   

Strasbourg

232

122

30

59

 

8

Toulouse III

242

137

26

72

   

Tours

235

108

30

28

   

Liens des textes réglementaires indiquant les numerus clausus :

médecine - pharmacie - sage-femme - dentaire

 

 

* Le Numerus Clausus peut varier légèrement d'une année sur l'autre. Les chiffres présentés dans le tableau sont ceux de l'année universitaire 2013-2014. Ils sont généralement publiés entre Octobre et Février pour l'année en cours, vous pouvez les retrouver facilement.

 Le nombre d'inscrits en PACES dans chaque université est disponible sur la carte des tutorats. Il peut également varier légèrement d'une année à l'autre.

 

Bien préparer sa rentrée

La rentrée en PACES, c'est avant tout le passage du lycée à l'université. Cela signifie beaucoup de changements à la clé ! Il est donc important de bien se préparer pour entamer le mieux possible cette année particulièrement difficile.

Se renseigner

Se renseigner avant de s'inscrire en PACES, ça parait important ! C'est une année particulièrement difficile, synonyme d'échec pour beaucoup d'étudiants : il n'est donc pas conseillé de s'engager dans cette voie à l'aveugle.

Il existe de nombreux moyens pour s'informer :

Les Salons des Métiers, qui ont lieu chaque année dans la plupart des grandes villes. Les universités y sont toujours présentes avec souvent des étudiants qui viennent présenter leurs études et répondre aux questions des lycéens.

Pour avoir plus de renseignements sur votre université, vous pouvez aussi vous rendre aux Journées Portes Ouvertes, elles en organisent toutes au moment des inscriptions sur Admission Post-Bac (entre Janvier et Mars). Normalement vous serez informés des dates par l'intermédiaire du lycée, si ça n'est pas le cas vous les trouverez facilement leurs dates sur leur site internet de votre faculté/université. C'est l'occasion d'avoir une information plus précise sur le déroulement de la PACES, les inscriptions au tutorat, et surtout échanger facilement avec des étudiants d'années supérieures qui peuvent vous conseiller.

Dans de nombreuses villes, les tutorats organisent des permanences d'information sur le tutorat et la PACES durant les périodes d'inscription sur les campus universitaires. Ils effectuent aussi des journées d'information ou événement de présentation du tutorat : son fonctionnement, ses avantages...

Enfin sur internet vous trouverez aussi beaucoup d'informations, notamment sur le site de votre université ou bien celui des associations étudiantes ou associations de tutorat.

S'inscrire à l'université

Ca parait la base, mais il ne faut pas oublier ! Il y a toujours possibilité de s'inscrire jusqu'en Décembre mais le mieux est de s'y prendre pendant l'été. Normalement, si vous avez correctement entré vos voeux sur le site Admission Post-Bac, vous serez amené à vous déplacer dans votre université effectuer notre inscription une fois le baccalauréat validé.

Le prix de l'inscription en PACES est celui d'un niveau licence (183€ pour l'année 2013-2014), elle est gratuite pour les étudiants boursiers.

S'inscrire au tutorat

L'inscription au tutorat est devenue presque incontournable en PACES. Même si vous avez décidé de vous inscrire dans une préparation privée, le tutorat propose des une préparation globale à la PACES reconnue et soutenue par les facultés/universités (entrainements, concours blancs, forum question réponses, séances révision... + de détails dans les services proposés par les tutorats), gratuitement ou à un prix dérisoire. S'y inscrire est un complément idéal aux cours de la PACES.

Si vous n'êtes pas inscrits dans une préparation privée, il vous est d'autant plus conseillé de vous inscrire au tutorat !

Cotiser à la sécu étudiante

Lorsque vous êtes étudiant, l'inscription à la sécurité sociale est obligatoire. Il faut pour cela choisir un des deux organismes (LMDE ou une mutuelle régionale), vous verrez que vous serez très sollicités sur les chaines d'inscription à l'université.

Le prix de la cotisation pour l'année 2013-2014 est de 211€, mais les étudiants ayant moins de 20 ans durant l'année scolaire sont dispensés de cotisation (cela concerne une grosse partie des 1ères années). La cotisation est faites en même temps que le règlement de l'inscription à l'université, il n'y a pas besoin de s'inscrire directement auprès d'un des deux centres.

Attention cependant aux organismes de mutuelles étudiantes : ils gèrent à la fois la partie obligatoire (sécurité sociale) mais aussi propose une offre complémentaire non obligatoire. Beaucoup essaieront de vous vendre cette partie complémentaire qui n'est absolument pas obligatoire, d'autant que la plupart sont couverts par la complémentaire de leurs parents ! De plus, ces complémentaires ne sont pas toujours adaptées aux étudiants et vous pouvez choisir un autre organisme plus intéressant si vous souhaitez une couverture complémentaire.

Trouver un logement

Si vous n'avez pas la chance d'avoir des parents qui habitent à proximité de la faculté, il vous faudra trouver un logement pour l'année scolaire. Avec la difficulté de la PACES, il vaut mieux ne pas avoir des temps de transport trop importants pour se concentrer intégralement à la préparation du concours.

Trois possibilités : chez un particulier, en cité universitaire ou bien dans un foyer. Il est préférable de s'y prendre tôt, dès l'inscription à l'université car les logements sont rapidement loués durant la période estivale et vous aurez moins de choix en débutant les recherches peu de temps avant la rentrée.

Il existe un site internet réservé aux logements étudiants, géré par le CNOUS : www.lokaviz.fr

Se préparer psychologiquement

Il ne faut pas se mentir, l'année de PACES va être difficile. Il faut être prêt à ne plus voir beaucoup ses amis et à travailler beaucoup. Les parents des étudiants en PACES ont aussi du mal à comprendre le fait que l'étudiant travaille aussi longtemps sur ces cours. Un travail de pédagogie est souvent utile pour aider à mieux comprendre l'importance du travail dans une année de PACES et ses conséquences sur la vie de famille, amoureuse et sociale.

Réorientation

La loi autorise les universités à faire des réorientations forcées des étudiants dans certaines circonstances. Explications

1er Semestre

A l’issue du premier semestre, un classement est réalisé et 15% (maximum) d'étudiants les moins biens classés peuvent être réorientés vers d'autres filières scientifiques. Ils pourront réintégrer la PACES après avoir validés 90 ECTS soit 3 semestres dans une de ces filières scientifiques. Les 85% restants peuvent continuer l’année de PACES et donc suivre les enseignements du 2ème semestre.

Cependant, les universités peuvent apporter des dérogations à ces dispositions, soit en appliquant pas de réorientation forcée (tous les étudiants sont autorisés à poursuivre le 2ème semestre), soit en l'appliquant à une moindre échelle (moins de 15% d'étudiants sont réorientés).

2ème Semestre

À l'issue du 2ème semestre, chaque étudiant obtient une note finale qui permet de le classer. Il y a alors plusieurs possibilités :

  • L'étudiant à plus de 10/20 de moyenne : il valide l'équivalent d'une année de licence (60 ECTS). Deux possibilités se présentent alors :
    • L'étudiant est aussi classé en rang utile, c'est-à-dire dans le numérus clausus : il peut intégrer une 2ème année de la filière santé de son choix
    • L'étudiant est "reçu-collé", cela veut dire que malgré la validation de son année, il n'est pas classé en rang utile : il peut alors redoubler (s'il est primant) ou bien se réorienter vers une autre filière universitaire en intégrant directement la 2ème année.
  • L'étudiant ne valide pas son année (moins de 10/20 de moyenne) : il a la possibilité de redoubler, s'il est primant. Autrement il doit se réorienter mais n'as pas d'équivalence vers une 2ème année d'un autre cursus universitaire.
  • Les étudiants classés au delà d'une certaine place, comprise entre 2,5 et 3 fois le numerus clausus de toutes les filières confondues, sont obligatoirement réorientés vers une autre filière scientifique. Il pourront tenter leur 2ème chance en PACES lorsqu'ils auront validé l'équivalent d'au moins 2 semestres dans cette autre filière.
    Attention, certaines universités n'appliquent pas cette réorientation forcée, renseignez-vous auprès de votre université.

2 inscriptions maximum

Un étudiants ne peut s'inscrire que deux fois en PACES. S'il n'est pas reçu au concours lors de sa 2ème chance, il doit se réorienter.

Dans certains cas particuliers (maladie...), un étudiant peut avoir droit à une troisième chance. Cependant, le nombre d'étudiants ayant droit à cette troisième chance ne peut dépasser 8% du numerus clausus total.

Textes de Loi

Les dispositions relatives à la PACES sont définies par l’article L631 du Code de l’Education. S’en suivent différents arrêtés cadrant ces dispositions. En voici ici un résumé.

Pour être admis à s'inscrire en PACES (Première Année des Etudes de Santé), les candidats doivent justifier soit du baccalauréat, soit du diplôme d'accès aux études universitaires, soit d'un diplôme français ou étranger admis en dispense ou équivalence du baccalauréat […],soit d'une qualification ou d'une expérience jugées suffisantes […]

La formation délivrée au cours de la première année des études de santé est structurée en deux semestres et associe des enseignements théoriques et dirigés. La formation est dispensée […] sur un site, ou à distance ou selon ces deux modes combinés.

La formation dispensée au cours des deux semestres comporte des unités d'enseignement communes aux quatre filières de médecine, d'odontologie, de pharmacie et de sage-femme. Puis, durant le premier semestre s'ajoutent une information sur les différents métiers correspondant à ces filières et une sensibilisation à la recherche biomédicale et durant le second semestre, une unité d'enseignement (UE) spécifique à chacune des filières. Les enseignements de ces UE spécifiques peuvent être en partie mutualisés. […]

Le programme des enseignements est connu des étudiants au plus tard à la fin du premier mois de l'année universitaire.

Les coefficients des UE sont fixés par le conseil d'administration de chaque université, sur proposition du conseil des études et de la vie universitaire. Ces coefficients peuvent être différents pour chacune des filières. La validation de l'ensemble des unités d'enseignement permet l'acquisition de 60 crédits européens (ECTS).

[…] Des épreuves de classement sont organisées, sous forme anonyme, au cours de la première année des études de santé, dans les conditions définies aux articles 5, 6, et 7. […]

Les universités organisent, à l'issue du premier semestre, des épreuves portant sur l'enseignement reçu au cours de celui-ci. En fonction du classement obtenu à l'issue de ces épreuves, les candidats peuvent être réorientés vers d'autres formations universitaires […]. Le nombre de ces réorientations ne peut excéder 15 % du nombre d'inscrits.

Les étudiants choisissent, au début du deuxième semestre, la ou les unités d'enseignement spécifiques correspondant à la ou aux filières de leur choix. Ils ont la possibilité de concourir en vue d'une ou plusieurs filières. Les épreuves organisées à la fin du deuxième semestre portent sur les unités d'enseignement communes dispensées au cours de celui-ci et sur l'unité d'enseignement spécifique à chacune des filières.

Les épreuves portant sur l'unité d'enseignement « santé, société, humanité », […] sont organisées, au moins en partie, sous forme rédactionnelle. Les épreuves à caractère rédactionnel font l'objet d'une double correction.

A l'issue des épreuves du deuxième semestre, quatre classements sont établis en prenant en compte les résultats obtenus à l'ensemble des unités d'enseignement communes et à l'unité d'enseignement spécifique. Pour être admis à poursuivre des études médicales, odontologiques, pharmaceutiques ou de sage-femme au-delà de la première année des études de santé, les candidats doivent figurer en rang utile (Numerus Clausus) sur la liste de classement correspondant à la filière choisie.

Les candidats classés, à l'issue du deuxième semestre, au-delà d'un rang compris entre deux fois et demie et trois fois le nombre de places attribuées à l'établissement, pour l'ensemble des quatre filières […] peuvent être réorientés vers d'autres formations universitaires, par décision du président de l'université.

Pour ce classement, seuls les résultats obtenus aux unités d'enseignement communes sont pris en compte. […]

Des dérogations aux mesures de réorientation, prévues aux articles 5 et 9 du présent arrêté, peuvent être accordées par le président de l'université. […]

Les étudiants réorientés à l'issue du premier ou du deuxième semestre, conformément aux dispositions des articles 5 et 9 du présent arrêté, sont autorisés à se réinscrire ultérieurement en première année des études de santé, sous réserve d'avoir validé respectivement 90 ou 60 crédits dans une autre formation conduisant au grade de licence. (NB : un semestre validé = 30 ECTS).

Nul ne peut être autorisé à prendre plus de deux inscriptions en première année des études de santé, sauf dérogation accordée par le président de l'université. […]. Ces dérogations ne peuvent excéder chaque année 8 % du nombre de places attribuées réglementairement à l'établissement, en vue de l'admission en deuxième année des études médicales, odontologiques, pharmaceutiques et de sage-femme.

Les Unités d'Enseignement

Le programme de la PACES est découpé en Unités d'Enseignement (UE) regroupant chacune une ou plusieurs matières. Il existe 7 UE communes à tous les étudiants + des UE spécifiques à chaque filières.

La répartition des UE entre les semestres varie d'une université à une autre, mais les UE spécifiques doivent être enseignées obligatoirement au 2ème semestre. De même, le coefficient de chaque UE est aussi fixé par les universités.

1. Unités d’enseignements (UE) communes

UE 1 : Atomes - Biomolécules - Génome - Bioénergétique - Métabolisme

L'UE 1 regroupe toutes les matières liées à l'étude de la matière à son niveau atomique et moléculaire.

Elle est constituée dans un premier temps des bases de la chimie générale et organique, des interactions moléculaires et des propriétés physico-chimiques des molécules. Dans un deuxième temps, toutes ces notions sont appliquées au monde du vivant et notamment aux interactions entre protéines, aux enzymes, aux voies métaboliques et à la transmission des informations dans l'organisme ainsi qu'à l'ADN qui constitue le patrimoine génétique.

Une petite partie de cette UE est aussi consacrée aux outils d'analyse des molécules.

  • Objectif : Comprendre et connaître la stratégie générale de fonctionnement de l'organisme.
  • Mots clés : Atome. Thermodynamique. Fonctions chimiques simples. Principales réactions entre fonctions chimiques en biologie. Structure, diversité et fonction des biomolécules. Organisation, évolution et fonction du génome humain. Bioénergétique. Vue d’ensemble du métabolisme.

UE 2 : La cellule et les tissus

L'UE 2 c'est l'étude de l'organisme à un niveau cellulaire et tissulaire.

Les enseignements sont divisés en deux parties. Une première partie étudie la structure et le fonctionnement de la cellule, ainsi que leurs particularités. Ces particularités sont ensuite reliées aux propriétés des différents tissus constituant l'organisme, qui seront aussi étudiés.

La seconde partie concerne plus la biologie de la reproduction ainsi que les grandes étapes de développement de l'embryon durant les 4 premières semaines (la suite sera vu dans les UE spécifiques de certaines filières).

Une petite partie est aussi consacrée aux moyens d'étude des cellules et des tissus (microscopie, colorations...)

  • Objectif : Comprendre la structuration de l'organisme aussi bien au niveau cellulaire que tissulaire, ainsi que son développement au stade embryonnaire.
  • Mots clés : Structure générale de la cellule. Signaux membranaires et programme fonctionnel de la cellule. Structure - Fonction des tissus. Méthodes d’étude des cellules et des tissus. Biologie de la reproduction. Embryologie des 4 premières semaines.

UE 3 Partie 1 : Organisation des appareils et systèmes : Bases physiques des méthodes d’exploration

La première partie de l'UE 3 explore des domaines variés de la physique. Cela commence par les états de la matière et leurs propriétés. Une grande partie est réservée aux rayonnements électromagnétiques, que ce soit le spectre visible ou les rayons X et gamma. L'étude des rayonnements particulaires (radioactivité) ainsi que du magnétisme sera aussi au rendez-vous. Le but est d'amener les étudiants vers la compréhension de l'imagerie médicale (Médecine nucléaire, IRM...)

Une dernière partie étudiera les organes sensoriels de la vue et de l'ouïe sur le plan physique de leur fonctionnement.

  • Objectif : comprendre les propriétés physiques des ondes et radiations et étudier la perception de l'organisme de celles-ci.
  • Mots clés : États de la matière et leur caractérisation. Les très basses fréquences du spectre électromagnétique. Le domaine de l’optique et la Résonance Magnétique Nucléaire (RMN). Rayons X et gamma. Rayonnements particulaires.

UE 3 Partie 2 : Organisation des appareils et systèmes : Aspects fonctionnels

Cette deuxième partie de l'UE 3 est plutôt axée sur le fonctionnement du corps humain. Vous y apprendrez des bases de physiologie (équilibres ioniques, régulation acido-basique, transports électriques membranaires...) mais aussi des principes de mécaniques des fluides, appliqués à la circulation sanguine.

  • Objectif : Comprendre les différents équilibres du corps humain et leur régulation, étudier les déplacements de liquides dans l'organisme.
  • Mots clés : pH et équilibre acido-basique. Biophysique de la circulation. Transports membranaires.

UE 4 : Évaluation des méthodes d’analyses appliquées aux sciences de la vie et de la santé

L'UE 4 est une UE plutôt mathématique, mais d'une façon appliquée. Vous étudierez les méthodes de mesure en physique mais surtout les probabilités et les statistiques qui, appliquées au domaine de la santé, débouchent sur l'épidémiologie.

  • Objectif : Comprendre les méthodes de mesure, appréhender les statistiques et l'épidémiologie.
  • Mots clés : Métrologie, introduction à l’informatique médicale, probabilités et statistiques, épidémiologie

UE 5 : Organisation des appareils et systèmes : Aspects morphologiques

L'anatomie, c'est ce qu'attendent beaucoup les étudiants en PACES ! Cette année vous verrez principalement les bases de l'anatomie, l'anatomie générale du corps humain, ainsi que deux zones plus précisément que sont le membre supérieur et inférieur.

  • Objectif : Acquérir des bases d'anatomie, connaitre l'anatomie des membres supérieurs et inférieurs
  • Mot clé : Anatomie

UE 6 : Initiation à la connaissance du médicament

L'UE 6 concerne l'étude du médicament dans tous ses domaines. Que ce soit son cadre juridique, son cycle de développement et fabrication ou bien sa pharmacologie, c'est-à-dire sa diffusion et ses mécanismes d'action dans l'organisme.

  • Objectif : Comprendre le cycle de développement et fabrication du médicament, ses moyens d'action sur l'organisme, son cadre légal.
  • Mots clés : Cadre juridique. Cycle du médicament. Pharmacologie générale.

UE 7 : Santé, Société, Humanité

L'UE 7 c'est la partie un peu "littéraire" du programme de PACES. Axée sur les sciences humaines, la sociologie, la santé publique, cette UE fera appel aux capacités d'analyse et de synthèse avec notamment une partie rédactionnelle obligatoire pour l'épreuve. Cette UE comporte aussi une partie de droit médical.

  • Objectif : Acquérir et développer un raisonnement philosophique sur la santé, le patient, la place du professionnel de santé dans la société, son encadrement légal...
  • Mots clés : Capacités d’analyse et de synthèse. Sciences Humaines et Sociales. L’Homme et son environnement. Santé Publique.

2. Unités d’enseignements (UE) spécifiques

(Elles ne sont pas toutes retrouvées dans toutes les universités) :

UE Spécifiques Filières
Maïeutique Médecine
Kiné
Dentaire Pharmacie
Unité foeto-placentaire x      
Anatomie du petit bassin chez la femme x x    

Anatomie et histologie de l'appareil
reproducteur et du sein
Organogenèse et tératogenèse

x x    
Méthode d'étude et d'analyse du génome x x x x
Anatomie de la tête et du cou   x x  
Morphogénèse cranio-faciale     x  
Les médicaments et autres produits de santé     x x
Bases chimiques du médicament       x